Conformément aux directives de la CNIL, pour poursuivre votre navigation dans de bonnes conditions vous devez accepter l'utilisation de Cookies sur notre site.

Accepter

SON MÉTIER

Un peu d’ histoire...

Au début du siècle dernier en lieu et place de notre établissement, il se trouvait le plus important chantier ostréicole de la région. On y pratiquait le captage d'huîtres plates, seule huître riveraine à cette époque.

Situé au bord de la rivière d'Auray, à 4 km de l'entrée du Golfe du Morbihan (carte), le chantier ostréicole familial, bénéficie d'une localisation exceptionnelle : une vue sur la partie la plus large de la rivière, à la pointe d'une anse encadrée par 2 plages de sable propices à la détente, et à proximité du chemin piéton qui longe le Golfe.

Avec 3,5 hectares de parcs dans le Golfe et en baie de Quiberon, nous produisons environ 15 tonnes d'huîtres creuses, que nous vendons en toutes saisons. Nous continuons à pratiquer le captage d'huîtres plates sur tuiles pour revendre les naissains à des producteurs, qui se chargeront de les cultiver jusqu'à leur taille adulte.

Culture des huîtres creuses

L'élevage d'une huître creuse se fait en 3 ans en moyenne, de la naissance à la consommation. Pendant cette période, il faudra s'en occuper continuellement.

La première étape est de se fournir en naissains. Ce sont de jeunes huîtres qui viennent d'éclore. Comme nous ne faisons pas notre propre captage, Nous les acquièrons auprès d'autres producteurs de naissains. Elles mesurent environ 6 mm.

Naissain d'huître creuse

Une fois les naissains  mis en poches sur les parcs ostréicoles, il faut les retourner chaque mois pendant les 6 premiers mois, pour éviter que les huîtres ne poussent à travers les mailles des poches. Au fur et à mesure qu'elles grossissent, il est nécessaire de les dédoubler : cette opération consiste à ramener les huîtres à terre pour les partager dans des poches au maillage plus large, avant de retourner les mettre à l'eau.

Avec le temps qui passe, nous ne retournons les poches plus que 2 à 3 fois l'an.

Quand 3 années sont passées, vient le moment de la commercialisation.

Les huîtres sont ramenées à terre pour être triées : elles sont nettoyées des algues et autres coquillages; ensuite nous les calibrons en fonction de leur poids, du calibre 5 pour les petites huîtres en passant par le calibre 3 (le plus demandé), au calibre 0 pour les plus grosses huîtres.

Calibreuse Tourangelle

Voilà, les huîtres n'ont plus qu'à être commercialisées et vous pouvez enfin les déguster,

Captage des huîtres plates

naissain de 9 mois et huître plate de 4 ans

Le captage des huîtres se fait en plusieurs étapes.

- La préparation des collecteurs : Au mois de mai il faut fabriquer les bouquets de tuiles. Cette fabrication consiste à enfiler les tuiles sur un fil de fer, en alternance et par paquets de 10. Pour 1500 bouquets, 10 jours sont nécessaires. 

- Le chaulage des tuiles : Cette opération a pour but de pouvoir décoller les naissains quand ils seront prêts à l'être. Nous trempons les bouquets de tuiles dans un mélange de chaux, d'eau de mer et de vase. Une semaine de beau temps est nécessaire pour permettre le séchage. Heureusement, en Bretagne, il fait souvent beau comme tout le monde le sait !

Ostreiculteur

- La pose des collecteurs : C'est une étape très importante car elle conditionne la réussite de la récolte. 2 facteurs doivent être réunis, à savoir la quantité de larves présentes dans l'eau et la température de l'eau. Si l'une de ces conditions vient à manquer, il n'y aura pas ou peu de naissains.

Nous plaçons ces collecteurs à Penthièvre, dans le fond de la baie de Quiberon. Nous mettons les bouquets de tuiles  sur des piquets de bois que nous plantons dans le sable en adossant chaque bouquet les uns contre les autres. Nous obtenons des parcelles de 60 bouquets qui  sont appelées des "tracas". Les tracas sont entourés de fil de fer pour les consolider.

Ostreiculteur

Il ne reste plus qu'à patienter avant que les larves ne viennent se fixer sur les collecteurs.

Quelques tempêtes hivernales plus tard pendant lesquelles il aura fallu les redresser pour qu'ils ne s'ensablent pas, les collecteurs sont prêts à être ramenés à terre.

C'est donc 9 mois plus tard que la récolte de naissains a lieu. Elle se fait à l'ancienne, à la main, avec comme seul outil un couteau à bout plat.

Envie d'huitres? Découvrez comment commander en ligne >>

Ostreiculteur